Accueil > Usages de l'eau > L'eau potable

L'eau potable

Les prélèvements actuels pour l'alimentation en eau potable et industrielle des agglomérations du bassin Tensift sont évalués à près de 97 Mm3/an. Les eaux souterraines jouent un rôle stratégique par leur contribution qui s'élève à 44%.

En milieu urbain, l'essentiel des besoins est concentré au niveau de Marrakech avec 60 Mm3/an suivi de la ville d'Essaouira avec 3,7 Mm3/an.

Centre de consommation Eau de surface
Mm3/an
Eau souterraine
Mm3/an
Total
Mm3/an
Marrakech 52,0 8,0 60,0
Essaouira - 3,7 3,7
Autres centres - 9,2 9,2
Milieu rural - 25,0 25,0
Industrie isolée 3,0 - 3,0
Total 55,0 42,7 97,7














La ville de Marrakech dispose de deux ressources pour son approvisionnement en eau potable:
> 87% à partir du Canal de Rocade;
> 13% du champ captant des forages de l'ONEP.
Les autres centres sont alimentés exclusivement à partir des eaux souterraines particulièrement à partir des nappes du Haouz, du Mejjate, d'Essaouira-Kourimate et de la Bahira.

En milieu rural, le taux d'accès à l'eau potable varie entre 46% à Essaouira et 90% au niveau de la préfecture de Marrakech. la satisfaction de ces besoins est assurée par les eaux souterraines avec un prélèvement global de 25 Mm3 /an.

Concernant les industries isolées, la mine de Guemassa prélève un volume de l'ordre de 3 Mm3 /an à partir de la retenue du barrage Lalla Takerkoust.

Downloads
ABHT Partenaires Groupes de travail PDAIRE